Un faux vétérinaire supprime un chien en facturant 70 euros, mais l’animal pourrait se sauver lui-même

Le tribunal pénal de Santa Cruz de Tenerife a condamné un homme pour s’être présenté comme vétérinaire et avoir euthanasié un chien pour 70 euros, mais le chien pourrait être sauvé selon le Collège officiel des vétérinaires.

Le propriétaire d’un chien du Yorkshire, qui avait été blessé par l’agression d’un autre animal, avait emmené le pauvre chien chez le vétérinaire présumé, qui avait affirmé que l’animal avait perdu beaucoup de sang et pouvait être opéré, mais qu’il resterait sûrement paraplégique ou mourrait en raison d’un manque d’approvisionnement en sang.

Le faux vétérinaire a alors conseillé au propriétaire de supprimer le chien au coût de 70 euros.

Mais le tribunal a statué que le pauvre animal ne pouvait pas compter sur des soins vétérinaires professionnels qui auraient pu lui sauver la vie.

Les autorités ont exprimé leur inquiétude quant au fait que de faux vétérinaires pratiquent également illégalement sur des animaux d’élevage et pourraient nuire à la santé publique.

Le Collège des vétérinaires espagnols a dénoncé ce qui est une véritable « barbarie » résultant d’actes d’intrusion de faux vétérinaires, actes qui s’avèrent parfois irréparables ou mortels.

Pour cette raison, il a conseillé de dénoncer ces actes non seulement parce qu’ils représentent un crime, mais aussi pour protéger le bien-être et la santé des animaux.

Понравилась статья? Поделиться с друзьями:
error: Content is protected !!